Des femmes - janvier 2014

Entre janvier et août 2013, j’ai photographié des femmes dans des centres d’hébergement social, des centres d’accueil de jour, des espaces solidarité insertion, des centres d’accueil d’associations de Paris.

Des femmes abîmées par la vie dans la rue, blessées, fragiles, seules et parfois sans domicile fixe. Des femmes comme vous et moi. Presque. J'ai enregistré des visages, des regards et des yeux maquillés pour rester féminine. J'ai restitué une allure, une démarche digne pour déjouer les coups d’œil furtifs mais lourds de sens des « mesdames-et-messieurs-bien-comme-il-faut ». Deux SDF sur cinq sont des femmes.

J'ai photographié des femmes qui doivent survivre.

Certaines sont sur la voie de la reconstruction et parviendront à se réinsérer. D’autres sont toujours dans la rue. Elles tentent de repousser un passé toujours violent, d'échapper aux coups, de fuir un pays en guerre. Et puis il y a celles qui s’en sortent, travaillent à nouveau, parviennent à se loger. Des vies changent, des visages s'ouvrent et nos regards à nouveau se posent sur des femmes comme les autres.

Pendant huit mois j'ai rencontré ces femmes qui ont accepté d'être mes modèles. Je les ai photographiées sans fard ni compassion déplacée. Derrière mon objectif j'espérais secrètement que la photographie réalisée leur plairait. Certaines ont aimé les tirages que je leur offrais, d'autres pas.

Les passerelles du Canal Saint Martin et la galerie du Point Éphémère présenteront du 23  au 30 janvier 2014  29 portraits de femmes, 29 portraits noir blanc  réalisés à la chambre 4x5.

J'ai pu démarrer le projet er réaliser ces photographies grâce à la bourse que m'a attribué le Fonds de Dotation agnès b.

Ce travail n'aurait bien entendu pas pu voir le jour sans la précieuse aide et la mobilisation des femmes et des hommes qui, au sein des structures d'accueil*, travaillent inlassablement pour tenter d'offrir des perspectives d'avenir meilleur.

 

Amélie Debray, Paris, Noël 2013

*Les lieux où les photographies ont été réalisées :

- CHRS Charonne Centre d’action sociale de la Ville de Paris

- Espace Solidarité Insertion (ESI) Halle St Didier Ville de Paris

- Espace Solidarité Insertion (ESI) René Coty  Ville de Paris

- Pôle hommes et femmes isolés ¨ Ville de Paris

- Aurore

- La Mie de Pain

- La Maison des femmes de Paris

-Emmaüs Solidarité

 

Between January and August 2013 I photographed women in social shelters, home day centres, spaces of solidarity and insertion, and Parisian associations' shelters. Women who were damaged by street life, injured, fragile, lonely and sometime homeless. Women like you and I. Almost. I have recorded faces, looks and made-up eyes to remain feminine. I have restituted an appearance, a dignified gait to thwart the heavy glances of the “proper people”. Two out of five homeless persons are women. 

I have photographed women who need to survive. 

Some of them are on the path of reconstruction and will succeed in reintegrating society. Others are still on the street. They try to push back a heavy past, to avoid violence, to flee a country at war. And there are those who make it, work again and manage to find accommodation. Lives change, faces open themselves and our looks are once again directed at women like any other. 

For 8 months I have met these women who have accepted to be my models. I have photographed them with no artifice nor inappropriate empathy. Beyond my primary objective, I secretly hoped that they would enjoy the picture taken. Some of them liked the films I offered them while others did not. 

The Canal Saint Martin bridges and the Point Ephemera gallery will present from 23 to 30 January 2014 29 women portraits, 29 black and white portraits realised with a 4x5 chamber. 

I was able to begin this project and realise these photographies thanks to the bursary allocated by the Agnès b dotation trust. 

 

This work, could have obviously never taken place without the valuable support and mobilisation of the women and men who work restlessly within these shelter structures and seek to offer perspectives of brighter futures. 

 

Amelie Debray, Paris, Christmas 2013

 

* The places where the photographs were taken:

- CHRS Charonne Centre d’action sociale de la Ville de Paris

- Espace Solidarité Insertion (ESI) Halle St Didier Ville de Paris

- Espace Solidarité Insertion (ESI) René Coty  Ville de Paris

- Pôle hommes et femmes isolés ¨ Ville de Paris

- Aurore

- La Mie de Pain

- La Maison des femmes de Paris

-Emmaüs Solidarité

l'exposition - the exhibition - Orléans
exposition, photo, femmes, sdf
exposition, photo, femmes, sdf
l'exposition - the exhibition - Paris